• Etudes secondaires

Passé - présent

Une histoire de plus de 45 ans

L’école de Maya-Joie a vu le jour en 1968 sous l’impulsion de Jacques Darbellay et de son épouse Charlotte. En 1990, Eloi Rossier reprend la direction de cette école qu’il a menée jusqu’à la fin de l'année scolaire 2012-2013. Elu à la présidence de la commune de Bagnes en décembre 2012, il a laissé son école pour se consacrer à la présidence de la Commune de Bagnes. Stéphane Darbellay reprend la direction de l'école au début de l'année scolaire 2013, jusqu'en janvier 2016. Depuis janvier 2016, M. Wyss est le nouveau directeur de Maya-Joie.

 

L’école Maya-Joie s’adresse à des enfants qui suivent, sur le site de la Fouly, les classes de la 1ère année du cycle d’orientation à la fin de l’école obligatoire. L’école est habilitée par le Service de l’enseignement du canton du Valais à délivrer le certificat de fin d’étude obligatoire sur la base de l’examen cantonal. L’école offre une prise en charge professionnelle qui se veut d’inspiration familiale et mise sur l’apprentissage de l’effort par l’étude et le sport. Les élèves vivent en internat du dimanche soir au vendredi après-midi tout au long de l’année scolaire de début septembre à fin juin. Maya-Joie, c’est d’abord apprendre à construire en communauté sa personnalité dans un cadre magnifique proche de la nature ; c’est ensuite travailler à la réussite de son parcours scolaire et apprendre à exprimer pleinement son potentiel par la pratique quotidienne du sport et d’autres activités de développement.

  

Le 1er août 2013 marque le début d’une nouvelle ère dans l’histoire de l’école

Les bâtiments, propriété de la famille Darbellay, et l’exploitation dirigée par Eloi Rossier sont repris par la société anonyme Maya-Joie SA constituée d’administrateurs à la fois impliqués dans le monde social et amoureux du Val Ferret et des valeurs qu’inculque l’école Maya-Joie. Son conseil d’administration un directeur.

Une quinzaine de collaborateurs entourent le nouveau directeur avec pour mission d’enseigner et de mettre en place un accueil hôtelier professionnel des élèves – 35 élèves au début de l’année scolaire – pendant toute l’année scolaire. Cette équipe de qualité est la garante, dans un environnement de montagne à 1'500 mètres d’altitude, du respect des valeurs de Maya-Joie et de la poursuite des spécificités qui ont fait le succès de cette école bientôt quinquagénaire: enseignement rigoureux et minutieux et prise en compte de l’intérêt de chaque élève.

 

30 juin, la fin de l'école. 1er décembre 2016, une nouvelle aventure: Maya-Joie, l'auberge

Les internats sont en difficulté, de nouvelles écoles privées sans modèle d'internat ouvrent sur le bassin lémanique répondant à la demande et Maya-Joie, après 48 ans de structure scolaire met fin à son activité. Coup dur pour le conseil d'administration !

Personne ne baisse les bras et la situation du bâtiment, légèrement en dehors du village de la Fouly, motive les propriétaires vers un nouveau défi. C'est parti pour Maya-Joie, l'auberge ! Accueillir des touristes, offrir un logement simple mais confortable avec des chambres de 2 et 4 lits. Situé sur le Tour du Mont Blanc et le Tour du Saint-Bernard, au cœur du massif du Mont Blanc, blotti au cœur du domaine skiable de La Fouly et des stations du Pays du Saint-Bernard, bénéficiant du lancement du forfait le Pass Saint-Bernard, Maya-Joie entre dans une nouvelle ère, celle de l'accueil de touristes !

Sentez-vous ici comme chez vous...

 

  

 

modifications réservées